Ingrid Astier

– Marcher dans le noir – Rien de plus redoutable que le roman policier. L’histoire n’y suit pas un fleuve tranquille. Il faut savoir bâtir, surprendre, ourdir les fils de l’écriture en un piège… Une mécanique en somme, mais une mécanique sensible. Un plaisir aussi, à mi-chemin entre le joueur et l’horloger, le bâtisseur de…