Danièle Sallenave

Est-ce qu’on « apprend » à raconter ou peut-on apprendre à raconter ?

Oui et non. Tout le monde raconte, en famille, dans la rue, à toute occasion. La vie quotidienne est un tissu de récits. Certains racontent mieux que d’autres. Et les auteurs de romans, de récits, de nouvelles, ne font que développer, approfondir, cette qualité « naturelle », propre à tous les humains. Un écrivain n’a pas véritablement « appris à raconter », à construire un roman, un récit, une nouvelle mais il a souvent le sentiment d’avoir progressé avec le temps, d’avoir acquis une plus grande aisance dans le maniement des diverses techniques de narration.

Où et comment a-t-il appris et comment s’est fait cet apprentissage ? 

En travaillant : en recommençant dix fois, cent fois la même page, le même chapitre.
En lisant : des romans, des récits, des journaux, tout ce qui relève de la narration. En écoutant, la radio, la télévision, les gens dans les rues…

L’atelier se consacrera donc à un double exercice : lecture et écriture. Mais aussi réécriture et pastiche. Avant le début de l’atelier, les participants seront invités à lire un certain nombre de textes ou d’extraits de textes, mais ils pourront également apporter des livres  qu’ils auront choisis, plutôt sous forme d’extraits.

Les séances porteront sur  huit aspects de la narration :

  • le début et la conclusion du roman, du récit, de la nouvelle ;
  • la construction des personnages ;
  • le découpage en chapitres ;
  • la temporalité du récit (déroulement des événements et déroulement du récit, raccourcis, ellipses) ;
  • le dialogue ;
  • la description ;
  • la position du narrateur : absent, ou présent, à la première ou à la troisième personne ;
  • la vraisemblance : réalisme, naturalisme, fantastique.

Danièle Sallenave a publié une trentaine de livres. Derniers titres parus : Sibir ! récit d’un voyage sur la ligne du Transsibérien (2012) et le Dictionnaire amoureux de la Loire (Plon, 2014). Élue à l’Académie française en 2011, elle assure une chronique hebdomadaire sur France-Culture.


Façons de faire, par Danièle Sallenave

  • 4 séances de 6 heures chacune
  • prochaine session automne 2017 de 10h à 13h et de 14h à 17h.
  • 12 places maximum
  • 1 500 €
  • Éditions Gallimard, 5, rue Gaston-Gallimard, 75007 Paris

S'inscrire

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Isabelle P. dit :

    Totalement néophyte, j’ai pu mettre en perspective, au fil des conseils de Danièle, un travail de précision – utilisation des temps, travail sur la description, la construction d’un personnage et l’organisation du récit, technique de travail à proprement parler – allié à une grande liberté de création.

  2. Paul C. dit :

    Danièle Sallenave s’est livrée lors du deuxième week-end à une analyse serrée de nos textes. Elle nous a fait comprendre que la relecture doit aller dans le sens du projet, mais en opérant les clarifications et ellipses nécessaires. Toujours au service de notre projet. Merci Danièle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *