Alain Borer

– Atelier d’écriture en langue française –

Dans un atelier d’écriture, on apprend à écrire en tirant la langue. En la tirant à soi, en attirant à soi ce que l’on ne croyait pas détenir. Nous ne nous préoccupons pas de « genre » littéraire puisque roman, nouvelle, récit, poème, assurément : tout est en langue. Écrire, c’est écouter ; entendre ce que l’on dit à l’écoute de la langue, de son usage autant que de ce qu’elle nous porte à dire :

écrire, c’est parler de l’écrit, parler à travers. Il faut aussi traiter de l’écriture en cours, donner de la voix : ce travail solitaire progresse en groupe d’étude, en lieu attentif. La question d’écrire ne tient pas qu’au désir, au talent même, à la chose à dire, mais au travail, plus précisément : en ceci qu’il s’agit de savoir travailler. Et ce n’est jamais au même endroit ni de la même façon :

on ne sait pas toujours ce que l’on trouve à dire, on le découvre, on le fait remonter au dire : délivrer, avec le mot livre à l’intérieur. Pour une part, l’art d’écrire est cet artisanat qui exige, pour entrer dans la forge, d’en connaître les outils. Ecrire, c’est forger, et forer : trouver une voie, celle qui n’est écrite nulle part encore, sa voix inouïe !

 


Alain Borer (Luxeuil, 1949) est poète (Pour l’amour du ciel, CD radio France), spécialiste d’Arthur Rimbaud (Rimbaud en Abyssinie, Rimbaud l’heure de la fuite, L’Œuvre-vie), romancier (Koba) et dramaturge (Icare), essayiste et critique d’art (Dürer, Beuys, Villeglé…), écrivain-voyageur (Le Ciel & la carte, Carnet de voyage dans les mers du Sud à bord de La Boudeuse… Professeur invité à USC (University of Southern California, Los Angeles), président national du Printemps des poètes, il s’est engagé dans la défense de la langue française autant que dans son illustration avec De quel amour blessée, réflexions sur la langue française.

 


Atelier d’écriture en langue française, par Alain Borer

  • 7 séances de 3 heures chacune
  • mardis 15, 22, 29 septembre, 6, 13 octobre, 3, 17 novembre 2020
  • Horaires : de 19h à 22h
  • 12 places maximum – 8 places disponibles
  • 1300 €
  • Éditions Gallimard, 5, rue Gaston-Gallimard, 75007 Paris

S'inscrire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.