Laurence Tardieu

« LES FRONTIÈRES DE L’INTIME »

— —— Septembre 2024/ 5 places disponibles ——–

——————————————————

4 séances de 6 h chacune sur deux week-ends =

Samedis et dimanches 21 et 22 septembre, puis 12 et 13 octobre 2024

Horaires : 10 h à 17 h

12 places maximum – 5 places disponibles

1 650€

Éditions Gallimard, 5, rue Gaston-Gallimard, 75007 Paris

 

Les frontières de l’intime

J’aimerais que cet atelier soit le lieu d’une écriture jubilatoire, en ce sens qu’elle emporte les participants vers des territoires que la vie leur a souvent verrouillés et ainsi les mette en mouvement. Pour ce faire, l’indispensable, me semble-t-il, est d’aider chacun à « se laisser en état d’être écrit ».

Découvrir, dans un premier temps, ce qu’est l’acte d’écrire en lui-même, pour ensuite explorer, dans un deuxième temps, au travers de l’écriture, une thématique de l’intime et de la quête de soi, voilà ce que propose cet atelier.

Il s’agira donc d’abord « d’entrer en écriture », c’est-à-dire de découvrir en quoi c’est l’écriture elle-même, par son propre mouvement, qui permet l’écriture ; réfléchir au caractère essentiel du son, du rythme ; sentir en quoi la forme est aux commandes, dévoilant le sens.

Nous serons ensuite à même de comprendre en quoi l’écriture permet de franchir des frontières intérieures. Nous nous attarderons sur trois frontières : celle du temps, celle du dire/non-dire, celle de la vérité. Nous réfléchirons à l’écriture comme forme de mémoire, permettant de retrouver ce qui a été enfoui ou perdu. Puis, nous tenterons de comprendre comment l’écriture permet d’explorer ce qui ne peut pas se dire, ce qui est resté innommé ou innommable. Enfin, nous nous intéresserons à la notion de vérité, nous tenterons de réfléchir en quoi et comment l’écriture peut s’en approcher.

Afin de permettre à chaque participant de faire au plus près et au plus vrai l’expérience de l’écriture, j’apporterai et lirai à voix haute au cours de cet atelier des textes d’auteurs qui rendent compte, selon moi, de manière éclatante de cette expérience : Annie Ernaux, Charles Juliet, Hervé Guibert, Joan Didion, Georges Perec, Marguerite Duras, Franz Kafka. Ces textes, qui, je l’espère, nourriront les participants autant qu’ils m’ont nourrie, constitueront une sorte de piste d’envol pour chacun. Il s’agira ensuite d’écrire pour éprouver combien l’écriture peut emporter chacun au plus près de lui-même, et en quoi cette expérience est à la fois jubilatoire (se connaître mieux) et effrayante (où l’écriture nous emporte-t-elle, quelle part de nous dévoile-t-elle ?). L’écriture nécessitant du temps, « de l’urgence et de la patience », comme le définit si bien Jean-Philippe Toussaint, nous préférerons plonger longuement dans l’écriture d’un texte plutôt que multiplier différents textes brefs, tout en nous autorisant à pratiquer quelques exercices ponctuels et techniques d’écriture, qui permettront à chacun des participants de gagner en liberté.

 

Laurence Tardieu mène en parallèle pendant quelques années écriture et théâtre puis, à partir de 2006, se voue totalement à l’écriture. En 2011 la parution de son sixième roman, La Confusion des peines (Stock), marque un tournant important dans son travail d’écrivain : pour la première fois, elle s’attelle à un matériau autobiographique. Elle n’en sortira pas indemne, mais cette rupture aura profondément fait évoluer son travail et sa réflexion littéraires. Elle publie ensuite un journal de création, L’Écriture et la Vie, cheminement qui retrace sa quête pour « retrouver des mots qui ont du sens », après deux années d’aridité. Ce journal lui permettra de chasser l’effroi et de retrouver le chemin de l’écriture : Une vie à soi (Flammarion), roman autobiographique, paraît en août 2014 ; puis À la fin le silence (Le Seuil) en 2016, Nous aurons été vivants (Stock) en 2019, et D‘une aube à l’autre (Stock) en 2022 .

 

Quelques références bibliographiques pour compléter l’atelier de Laurence Tardieu :

  • L’écriture comme un couteau, Annie Ernaux
  • Écrire, Marguerite Duras
  • W ou le souvenir d’enfance, Georges Perec 
  • Lettre au père, Franz Kafka
  • Ordesa, Manuel Vilas

 

Les Ateliers de la nrf vous recommandent de choisir l’atelier de Laurence Tardieu si :

— Vous cherchez votre voix d’écriture

— Vous cherchez à débloquer des freins et à retrouver confiance

— Vous souhaitez comprendre comment explorer ce qui ne peut pas se dire, ce qui est resté innommé ou innommable

— Vous avez envie d’écrire sur place/d’entendre des textes lus, de partager l’expérience de votre écriture avec les autres participants

— Vous ne cherchez pas un cours théorique structuré

 

 


 


S'inscrire

7 commentaires Ajoutez le votre

  1. Catherine G. dit :

    Une plongée passionnante et vertigineuse dans l’écriture, menée par Laurence Tardieu avec grâce et professionnalisme.

  2. Véronique L.M. dit :

    Les lectures des textes de chacun, les progressions étonnantes, les échanges par mail avec Laurence, ses remarques et corrections ont permis d’aller plus loin encore dans la compréhension du message qu’elle nous transmet, et de donner un réalité incroyable à son approche de l’écriture. Merci Madame !

  3. Laure P. dit :

    L’atelier d’écriture de Laurence est vraiment formidable. D’une générosité rare, elle communique l’énergie, la bienveillance nécessaires pour avoir le courage de « plonger », tout en créant une très grande solidarité et écoute dans le groupe. Par ailleurs, le passionnant processus d’écriture qu’elle propose fonctionne diablement bien. J’ai pu le constater dans les textes de tout le monde, et j’ai quant à moi écrit grâce à elle un texte que je ne m’attendais pas à écrire, et que je n’aurais probablement jamais écrit (jamais comme ça, du moins) sans ce fameux processus dans lequel elle nous engage à nous engager.

  4. Evelyn S. dit :

    Plus de 2 ans après cet atelier de Laurence Tardieu, l’écho en résonne encore. Laurence est une belle écrivaine, une belle personne dont la générosité et la joie du partage nous a marqués et enchantés. Elle m’a poussée à aller plus loin dans cette voix d’écriture – qu’elle trouvait déjà là – et à travailler pour mieux la dompter. Elle est certainement à l’origine de l’exceptionnelle bienveillance de notre groupe dont les échanges ont perduré ensuite. Merci Laurence, mon premier projet d’écriture est édité…

  5. Edwige S. dit :

    J’ai traversé cette atelier comme on traverse une expérience de vie rare.Laurence Tardieu est une « accoucheuse » hors pair, au sens de la maïeutique. Elle vous conduit tout en délicatesse et respect de votre univers. Chacun voit peu à peu son propre style émerger, car elle est une écrivain habitée par le cheminement intérieur de l’écriture et qu’elle le transmet avec beaucoup de générosité et de bienveillance.

  6. Christian V. dit :

    Laurence voit le beau / le singulier / l’unique dans chacun des participants. nous sommes tous (?) repartis confiants en plein d’envie.
    L’ambiance et la bienveillance sont acquises dès les premières minutes de l’atelier.
    Laurence sème des graines de liberté d’écriture dans le coeur et la main des participants.

  7. Dominique C. dit :

    Laurence Tardieu crée un climat et des conditions proprices à la création et totalement en lien avec la thématique de l’atelier en favorisant des liens très riches et profonds entre les participants. Le choix des textes lus en ouverture de chaque séance, la réflexivité entre le groupe et Laurence, la rentrée progressive dans l’écrit, la minutie et l’attention individuelle que Laurence déploie avec grâce au plus près de chacun de nos textes et de nos voix m’ont permis de vivre cet atelier en tout confiance mais aussi avec toute la rigueur nécessaire au geste d’écriture.
    Grâce à Laurence, mon projet d’écriture s’est éclairci comme un ciel d’été… J’ai entendu ma propre voix avec ses failles et sa propre musique… mais c’est bien ma « voix » qui me permettra de poursuivre et sans Laurence rien n’eut été possible.
    Je remercie de tout cœur Laurence et l’horizon des possibles qu’elle m’a permis d’apercevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.