Jean- Philippe Arrou-Vignod

Cet atelier se propose d’aborder la spécificité du récit pour la jeunesse. Écrit-on pour les enfants ou en état d’enfance ? Comment faire se rencontrer l’imaginaire de l’adulte qui écrit et celui de l’enfant qui lit ? Sous quelles formes et par quelles techniques ? Écrire pour la jeunesse, n’est-ce pas au fond revenir à la source de…

Ingrid Astier

Rien de plus redoutable que le roman policier. L’histoire n’y suit pas un fleuve tranquille. Il faut savoir bâtir, surprendre, ourdir les fils de l’écriture en un piège… Une mécanique en somme, mais une mécanique sensible. Un plaisir aussi, à mi-chemin entre le joueur et l’horloger, le bâtisseur de cathédrale et la dentellière. Écrire est…

Jean-Baptiste del Amo

Chacun garde à l’esprit les sensations laissées par une lecture : le parfum des lilas qui entourent le parc de Charles Swann, celui des essences tropicales qui composent le terrible « Jardin des Supplices » de Mirbeau ou la cacophonie du Berlin d’Alfred Döblin… Mais comment mobiliser nos sens et ceux du lecteur pour donner corps au récit ?…

Philippe Djian

Il nous a fallu du temps. Je ne sais combien de générations pour l’admettre. Malgré les évidences, les preuves accumulées. Nous en rions aujourd’hui, mais le chemin a été long, les résistances terribles. Je me souviens de la risée que cela provoquait parfois. Pour certains, pour beaucoup, ces ateliers d’écriture ne servaient à rien car…

Fabienne Jacob

« Magnifique, l’attente ! », disait André Breton. Rien de plus romanesque, en effet, qu’un rendez-vous différé… De même en écriture, rien de plus stimulant pour l’imaginaire qu’un texte qui ne dit pas tout, qui garde par-devers lui son mystère, son secret. Le récit ne peut faire l’impasse d’une tension. Pour qui se lance dans l’écriture, tout de…

Serge Joncour

Écrire c’est se projeter vers un inattendu prémédité, écrire c’est laisser parler cet autre en soi. Écrire c’est se surprendre, c’est donner corps au souffle… Mais parfois le souffle manque, les mots s’épuisent, le ruisseau se tarit. C’est là qu’il faut sauter ! C’est là qu’il faut se lancer, plus loin encore. La seule façon de…

Hédi Kaddour

Comment écrire des récits qui se tiennent et tiennent leur lecteur ? Il n’y a pas recette ? Il n’y a qu’un moyen : partir à l’aventure. Les phrases sont des aventures disait Flaubert. On en écrira beaucoup dans cet atelier. Écrire, réécrire, reprendre ce qui ne va pas, – idées reçues, mots clichés, scènes qu’on devine trop…

Jean-Marie Laclavetine

Depuis trois ans, cet atelier propose aux participants un accompagnement actif et personnalisé dans la pratique de l’écriture. Il ne s’agit pas de fournir une recette infaillible pour écrire un roman, mais de permettre à chacun d’avancer dans sa réflexion personnelle. Le travail se fait sur la base de textes produits en atelier ou chez…

Camille Laurens

La préposition de est essentielle : écrire de soi, écrire depuis soi, exprimer les sensations, les émotions, les souvenirs qui se sont imprimés en soi – visages ou paysages, détails infimes ou intimes blessures – mais aussi les pensées, les commentaires qu’ils suscitent lorsque nous les ressaisissons à travers les mots. Le roman de soi. Si, comme…

Pierre Péju

Un roman ne se réduit évidemment pas à son intrigue. Toujours à réinventer, le roman existe d’abord par son style, la singularité de son écriture. Son intrigue peut être extrêmement ténue. Mais le « plaisir du texte romanesque » est lié malgré tout à la découverte de « ce qui arrive » aux personnages à partir d’une situation initiale….

Danièle Sallenave

Est-ce qu’on « apprend » à raconter ou peut-on apprendre à raconter ? Oui et non. Tout le monde raconte, en famille, dans la rue, à toute occasion. La vie quotidienne est un tissu de récits. Certains racontent mieux que d’autres. Et les auteurs de romans, de récits, de nouvelles, ne font que développer, approfondir, cette qualité « naturelle »,…

Colombe Schneck

Comment passer de ce que l’on connaît à la fiction ? Partir de faits réels, personnels ou non, pour s’en libérer, inventer, mentir, imaginer. Trahir la réalité, pour la rendre plus juste. Mentir et rester sincère. Accéder à son monde imaginaire, merveilleux et aussi trouver sa voix propre. Ne pas se mentir sur ce que l’on…

Laurence Tardieu

J’aimerais que cet atelier soit le lieu d’une écriture jubilatoire, en ce sens qu’elle emporte les participants vers des territoires que la vie leur a souvent verrouillés et ainsi les mette en mouvement. Pour ce faire, l’indispensable, me semble-t-il, est d’aider chacun à « se laisser en état d’être écrit ». Découvrir, dans un premier temps, ce…